Quelles sont les documents à fournir pour contracter un prêt ?

Une demande de prêt commence toujours par la constitution de certains documents. Ces documents permettent aux banques de connaître la situation de l’emprunteur que ce soit personnelle ou professionnelle. Cela afin qu’elles puissent avoir des garanties sur la solvabilité d’un emprunteur, sur sa capacité de remboursement et sur sa bonne gestion financièreLes documents à fournir varient d’un établissement à l’autre et de la nature du prêt. Revue des détails.

Les documents à fournir pour contracter un prêt à la consommation

Rappelons qu’un crédit à la consommation existe sous différentes facettes selon le type de projet dont on souhaite demander un financement. Plus précisément, les établissements bancaires proposent différents types de crédit à la consommation. On peut citer les plus courants tels que :

A découvrir également : Quel est le taux d’endettement maximum ?

  • Le crédit auto.
  • Le prêt travaux.
  • Le prêt personnel.
  • Le crédit renouvelable.

Lorsqu’on souhaite solliciter un crédit à la consommation, les banques demandent des documents importants comme :

  • Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois. 
  • Un livret de famille. 
  • Une pièce d’identité en cours de validité. 
  • Un contrat de travail. 
  • 3 derniers bulletins de salaire. 
  • 3 derniers relevés des comptes bancaires. 
  • Un RIB. 

Il s’agit d’une liste non exhaustive, car le conseiller bancaire peut aussi demander d’autres pièces justificatives.

Lire également : Comment renégocier son prêt immobilier ?

Les documents à fournir dans le cas d’un prêt travaux ou d’un crédit auto

Dans le cas d’un prêt travaux ou d’un crédit auto, on effectue souvent une demande de crédit à la consommation affecté. On doit, de ce fait, fournir des pièces justificatives complémentaires. Ces documents doivent justifier :

  • La nature du projet.
  • Le montant exact du montant à financer.

Pour une demande de crédit auto par exemple, on doit envoyer un devis ou alors un bon de commande afin d’attester la nature de son crédit qu’il s’agit bien d’un achat d’un nouveau véhicule.

De même pour le prêt travaux, on doit aussi se procurer d’un devis sur le montant des travaux afin que la banque puisse approuver son dossier.

Les documents à fournir dans le cas d’un prêt personnel

Dans le cas d’un prêt personnel, la banque peut demander deux documents importants :

  • Les documents personnels : justificatif d’identité, justificatif de domicile récent…
  • Les justificatifs financiers : bulletins de salaire les plus récents,  l’avis d’imposition.

Enfin, on doit aussi fournir un RIB.

Les documents à fournir pour contracter un prêt immobilier

Pour un prêt immobilier, la banque reste exigeante concernant les documents à fournir. Si les documents sont incomplets, sa demande ne sera pas approuvée.

Les documents personnels

On doit présenter des documents personnels à la banque :

  • Sa pièce d’identité. 
  • Un justificatif de domicile actuel. 
  • Un justificatif de situation familiale. 
  • Un contrat de location si on loue un bien. 

On doit aussi fournir un justificatif si on est propriétaire d’un bien immobilier ou non.

Les justificatifs de revenus et des ressources

En plus des documents personnels, on ajoutera à son dossier :

  • Les trois derniers bulletins de salaire si on est salarié. 
  • Les trois derniers relevés de compte. 
  • Les autres justificatifs de revenus. 
  • Les deux derniers avis d’imposition. 
  • Les preuves d’apport personnel : héritage, donation, PEL, prêt familial, épargne

Ce sont des documents permettant à la banque de vérifier la bonne tenue des comptes et l’état financier de l’emprunteur.

Les documents relatifs au bien immobilier

Comme il s’agit d’un prêt immobilier, il est indispensable de se constituer de certains documents pour ne citer que :

  • Un avant-contrat signé dans le cas d’un projet d’achat immobilier neuf. 
  • Un plan de la construction dans le cas d’un projet de construction.
  • Un devis estimatif pour évaluer le coût du projet au plus juste possible.
  • Une promesse de vente ou un compromis de vente signé mentionnant une condition suspensive d’obtention du crédit. 
  • Un devis estimatif des travaux dans le cas d’un projet d’achat immobilier ancien avec travaux. 
  • Un titre de propriété dans le cas d’une demande de crédit-relais.